Objectif : récupérer la flexion, l'extension, la résistance et la masse musculaire dans sa totalité.

Outils : piscine avec des palmes courtes, table à quadriceps, step, trampoline, vélo, électrodes, et surtout un bon kinésithérapeute!

Séances : 1h30 trois fois par semaine.

Alors je me rendais au cabinet de mon kiné 3 fois par semaines. Tous les lundi, mercredi et vendredi en fin de journée.

Je commençais mon programme par une demi heure de piscine. (C'était mon moment préféré ahah !). Je mettais des palmes à mes pieds, des petites. Et tout en gardant mes jambes tendues je devais les lever et les baisser sans dépasser la surface de l'eau. Pendant que je levais ma jambe gauche je baissais la gauche et vis vers ça. Les palmes créaient une résistance dans l'eau et donc rendait le mouvement plus difficile. Je faisais deux séries comme ça et puis j'alternais avec un autre exercice. Pour celui là, j'étais assise sur un tabouret (toujours dans l'eau), et je devais faire le mouvement qu'on fait sur un vélo pour pédaler, lentement. Dans l'eau le mouvement est beaucoup plus facile. Je pliais donc ma jambe droite autant que je le pouvais. 

Et petit à petit, au fil des semaines, j'arrivais à la plier de plus en plus. J'arrivais à faire de plus en plus facilement le mouvement avec les palmes. Je sentais que je récupérais tout doucement de la masse musculaire et de la flexion.

Ensuite je passais en cabine. Là j'avais une séance d'électrodes. En même temps j'avais un poids d'1kg attaché à la cheville. Je devais soulever ma jambe de la table. Je faisais plusieurs séries, mais il faut systématiquement s'arrêter en cas de douleur et ne surtout pas insister. Pendant la rééducation, c'est important d'aller chercher la douleur mais c'est très important aussi de ne surtout pas la dépasser ! Ensuite, je faisais des exercices avec mon kiné. 

I - J'étais allongée sur le dos, les jambes tendues, et je devais soulever ma jambe (droite, l'opérée) et le kiné mettais sa main au dessus et appuyais, moi je devais résister. J'ai fait plusieurs séries comme ça.

II - J'étais allongée toujours sur le dos, les jambes tendues, et je devais essayer de ramener ma jambe vers moi en la pliant. Exercice très difficile au début, je n'arrivais même à la ramener ne serait-ce qu'un petit peu. Alors c'était le kiné qui me faisait le mouvement et quand j'avais mal je le disais, il ne pliait pas plus.

III - J'étais assise au bord de la table, la jambe tendue je devais la plier en la baissant, le kiné avait sa main juste sous mon mollet pour la retenir car je n'avais pas encore assez de muscles. Et dans cette position, j'arrivais à plier beaucoup plus. Une fois la jambe plier je devais contracter pour la relever, mais je n'y suis parvenue qu'à la 4ème séance. 

Après tous ces petits exercices, souvent, le kiné me massait le genou avec une crème, ca me détendait bien.

Après ça, j'avais des exercices en salle. La salle, je l'appelle comme ça, la pièce où se trouvent les machines de musculation. Et là j'attaquais toujours par la table à quadriceps (allez savoir pourquoi.. Peut-être parce que c'est le truc le plus chiant?), alors je commençais à soulever les petits kilos, 1kg, puis 2kg. Je suis restée longtemps au stade 2kg. Après la table à quadriceps, y a l'élastique. Ca c'est fun ! C'est un élastique accroché à une barre en bois à la hauteur des genoux. Je passais l'élastique derrière ma jambe et je devais la tendre. C'était donc pour travailler l'extension. 

La première semaine, les exercices se limitaient à ça.

Ensuite, d'autres se sont ajoutés.

En piscine, j'arrivais à plier ma jambe presque à 90° alors qu'une fois les deux pieds sur Terre je galérais toujours.. Dans l'eau, je devais alors m'accrocher à une barre (au bord de la piscine) et me baisser en pliant mes jambes. Comme on fait quand on s'accroupie. Toujours en respectant le seuil de la douleur. 

En salle, je devais me mettre au vélo. En ayant la selle très haute pour ne pas avoir à beaucoup plier la jambe. Et plus, ma flexion s'améliorait et plus je pouvais baisser la selle. A la fin de la troisième semaine de rééducation, j'avais presque récupéré la totalité de ma flexion. Mais je n'arrivais pas toujours à plier ma jambe moi même car il me manquait toujours du muscle.

Je devais aussi, sur un petit trampoline, essayer de tenir sur ma jambe droite (en la pliant légèrement). Un exercice d'équilibre, qui m'a en partie redonnée confiance, et m'a enlevé l'appréhension de me tenir sur ma seule jambe opérée.

Et puis, toujours en salle, s'est ajouté le step. La ça faisait un mois que j'avais commencé la rééducation. A ce moment là j'ai lâché mon attelle, et je marchais avec mes béquilles en tachant de bien faire le mouvement de la marche (plier, tendre, plier..). Je commençais à me sentir mieux. Je sentais tous les progrès que j'avais fait et ça me motivait ! Je sentais que j'allais bientôt pouvoir remarcher normalement et puis surtout que j'allais enfin pouvoir lâcher ces béquilles, qui, je l'avoue, m'ont bien été utiles !